:: Argenta :: route 3 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

(Flashback) Retrouvailles [PV Nozomi L. Stark]

avatar
Selyna Darkwood
RANGER 03 Amateur Confirmé
RANGER 03 Amateur Confirmé
⊱ MESSAGES : 678
⊱ POKÉ$ : 64136
⊱ ARRIVÉE LE : 03/11/2013
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 1 Mar - 14:19
Kali, viens te dégourdir les pattes !

S'écria Selyna tout en envoyant la pokéball en l'air. Dès qu'elle toucha le sol, la Carabaffe apparut, l'air visiblement soulagée de ne plus être enfermée dans cette prison rouge et blanche. La ranger s'accroupit et lui caressa la tête en souriant.

Je sais que tu n'aimes pas être enfermée là dedans ma belle, mais crois moi je ne peux pas faire autrement. Il y a cette Team Rocket qui contrôle les pokémon, et qui a prit Esper et Plasmius contre leur gré... Je ne veux pas qui t'arrive la même chose, tu comprends ?

Le pokémon eau regarda sa dresseuse dans les yeux avant de hocher la tête en signe d'approbation. Selyna fut, dès lors, soulagée. Elle détestait se disputer avec ses pokémon et faisait tout pour qu'ils soient pleinement heureux. Elle détestait aussi les voir enfermés dans leurs pokéball, mais en même temps il n'y a pas d'endroit plus sûr qu'à l’intérieur pour pouvoir les protéger. C'était justement parce qu'elle avait fait sortir Esper et Plasmius qu'ils étaient partis. Elle aurait dû le voir venir, et maintenant ils étaient en danger. Bizarrement, le rayon ne semblait pas affecter Kali qui se comportait aussi naturellement que d'habitude. Pour récupérer leurs amis, la tortue et la dresseuse allaient devoir se serrer les coudes.

La ranger se releva en essuyant ses larmes. Elle fouilla dans sa sacoche pour récupérer les pokéball de ses trois autres amis qui étaient resté près d'elle malgré le danger qu'ils encouraient. Eux aussi avaient le droit de se dégourdir les jambes, mais Selyna ne voulait pas les perdre comme elle l'avait fait pour sa chère Galopa, sa plus ancienne et fidèle amie, celle qui était toujours là pour protéger sa dresseuse.

Soudain, elle pensa à Nozomi : était-elle dans la même situation ? Si il y avait bien une personne à qui Selyna pouvait se confier, c'était bien elle, et elle avait besoin plus que jamais de sa présence et de ses conseils, surtout en matière de combat pokémon. Car oui, Selyna avait décidé de se battre pour récupérer ses amis, même si cela allait à l'encontre de ses propres principes et ceux de l'APP. C'était à elle de réparer ses erreurs, et elle ne laisserai jamais tomber Esper. Elle ne voulait pas qu'il lui arrive la même chose qu'à Helios... Elle ne se le permettrait pas.

Tiens, il commence à pleuvoir ! Je sais que tu aimes beaucoup ce temps Kali, mais moi je risque de tomber malade. Vite, allons à Argenta pour nous abriter !

Soudain, les oreilles de Kali se dressèrent, et la Carabaffe se mit à gronder férocement. Selyna comprit qu'elle agissait ainsi parce qu'elle avait entendu quelque chose.

Emmène moi !

S'exclama la ranger. Et aussitôt la tortue obéit et se mit à courir. Selyna la poursuivit jusqu'à la route 4, où elle assista à une scène des plus saugrenues. Prise de honte, elle se retourna et commença à réprimander son pokémon :

Oh là là, Kali, mais tu n'as pas honte ! Il y a une certaine intimité a préserver parfois dans la vie, tu sais !

Mais la Carabaffe continuait de grogner, et Selyna le savait, elle ne faisait pas ça sans raison. La ranger se retourna vers le couple improbable qui s'était formé devant ses yeux, mais elle découvrit une toute autre scène que ce qu'elle avait imaginé. Elle découvrit un Typhlosion qui avait l'air un peu perdu. Il était trempé, et la pluie ne fait jamais de bien aux pokémon feu.

Cette scène déchira le cœur de Sélyna. Elle ne pouvait s'en empêcher car ce Typhlosion lui rappelait son petit Helios. Elle voulut faire quelque chose pour le sauver, mais avant qu'elle ne puisse bouger, Kali lui lança un regard pour lui faire comprendre que ce n'était pas la peine de s’inquiéter pour lui.

La ranger resta en retrait et continua de regarder la scène en tant que spectatrice. Rapidement, la dresseuse du pokémon feu vint à la rescousse de son compagnon. Selyna était trop loin pour voir qui était cette dresseuse et ce qu'elle disait à son pokémon, mais elle remarqua que la situation allait rentrer dans l'ordre.

Bon, laissons les Kali, je commence à avoir froid moi ici !

La Carabaffe ne bougeait pas d'un pouce. Quand ce fut au tour de l'homme de se relever, elle poussa de nouveau son grognement. Ce n'était donc pas de la dresseuse qu'elle se méfiait,  mais du dresseur. Quelques secondes plus tard, il balança une grosse quantité d'eau, en donnant un coup de pied dans une flaque, sur le Typhlosion qui n'apprécia guère.

Selyna venait de prendre en flagrant délit un acte de cruauté envers un pokémon. Cette fois ci, même Kali ne pouvait plus la retenir. Elle allait foncer sur lui pour l'arrêter, mais avant qu'elle ne puisse faire quoi que ce soit, la dresseuse du Typhlosion, qui n'aimait visiblement pas qu'on fasse du mal à son pokémon, lui donna une bonne leçon en le traînant sans scrupule dans la boue.

Viens Kali, c'est le moment de...

Mais la tortue avait disparu des environs. Selyna n'eut pas d'autre choix que de lui courir après. Après tout, elle était persuadée qu'elle recroiserait ce dresseur mal intentionné un jour. Elle tourna les talons et se mit à la recherche de sa Carabaffe qui n'en faisait décidément qu'à sa tête ce jour là !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nozomi L. Stark
DRESSEUR 04 Moyen
DRESSEUR 04 Moyen
⊱ MESSAGES : 1075
⊱ POKÉ$ : 241661
⊱ ARRIVÉE LE : 31/07/2013
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 1 Mar - 14:22
Nozomi était vraiment très en colère contre cet imbécile de James Lannister. Oser s'en prendre ainsi à un de ses pokémons. A Méphisto, en plus ! La dresseuse adorait tous ses pokémons sans distinction mais Méphisto... Méphisto était son bébé, son premier pokémon, c'était celui à qui elle tenait le plus. Bien sur, elle adorait Ren, sa petite boule de poils susceptible et sa majestueuse Karya avec qui elle préférait combattre, mais c'était ainsi. Mephisto c'était son chéri, et bien mal en prenait à ceux qui osaient s'en prendre à lui de façon aussi lâche et méchante. Et ça, James avait pu l'apprendre à ses dépends. Elle avait entendu un craquement sinistre lorsqu'elle l'avait poussé en avant. Elle lui avait probablement cassé le nez. Tant mieux, au moins il saura désormais ce qu'il en coûte d'être aussi crétin.

Karya... Depuis quelques temps d'ailleurs, elle refusait toujours d'écouter les ordres de sa dresseuse. Et ça la rendait tellement triste, c'était de loin le meilleur pokémon de l'équipe de la jeune femme. Du moins... La plus efficace en combat. Et maintenant, elle ne l'écoutait même plus lorsqu'elle sortait de sa pokéball. Nozomi ignorait vraiment pourquoi, ça commençait d'ailleurs à l'inquiéter. Heureusement que ses autres pokémons semblaient tous normaux, sauf Ren qui était sans arrêt de mauvais poil... Mais ce n'était pas nouveau pour elle.

La nuit était noire et la pénombre certaine. La pluie tombait à tout rompre et la dresseuse avait du mal à voir clair devant elle. Hors de question de sortir un de ses amis pour l'éclairer, aucun n'aimait la pluie. C'était inconvénient d'être une spécialiste du type feu. Les cheveux de Nozomi ruisselaient et elle se mit à frissonner. Pas étonnant qu'elle ait froid, son chemisier était toujours ouvert. Grommelant, elle le reboutonna tant bien que mal en avançant vers le centre d'Argenta. Ne regardant pas où elle mettait les pieds, elle manqua de marcher sur un petit Carabaffe qui semblait bien s'amuser sous la pluie. Elle s'agenouilla et regarda le pokémon. Elle remarqua une légère entaille au niveau de sa carapace.

« Mais je te connais, toi. Où est-ce que tu as abandonné Selyna, Kali ? Elle doit être morte d'inquiétude. »

La dresseuse prit le pokémon dans ses bras. Ce dernier riait joyeusement, visiblement contente de croiser une tête connu. Sans trop savoir où chercher, Nozomi se mit à la recherche de son amie aux alentours. Il ne fallut finalement pas bien longtemps à la dresseuse pour apercevoir une silhouette familière en train de chercher son pokémon. La jeune femme s'avança et l'interpella.

« Selyna ! Hé ! J'ai quelque chose qui t'appartient par ici ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Selyna Darkwood
RANGER 03 Amateur Confirmé
RANGER 03 Amateur Confirmé
⊱ MESSAGES : 678
⊱ POKÉ$ : 64136
⊱ ARRIVÉE LE : 03/11/2013
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 1 Mar - 14:40
Mais ou était donc passée Kali ? Après quelques minutes de recherche peu fructueuses, Selyna décida de faire appel à un plan B, même si pour cela elle devait faire sortir un autre de ses pokémon.

Eve go !

La Papillusion sortit de sa pokéball et attendit sagement les ordres de sa dresseuse.

J'ai besoin de toi pour retrouver Kali. Tu as l'autorisation de chercher partout, je compte sur toi !

Le pokémon insecte hocha la tête en signe d'approbation avant d'esquisser d'un joli sourire. Selyna ne regrettait pas de l'avoir acceptée dans son équipe. On pouvait même dire qu'elle avait été un véritable coup de cœur pour la Ranger, qui songeait depuis quelques temps déjà à prendre un papillusion dans l'équipe, car elle adorait ces pokémon. Eve s'entendait déjà très bien avec Esper, Kali et Volt, ce qui n'était malheureusement pas le cas de Laval, l'osselait fraîchement capturée, qui allait sûrement avoir besoin d'un temps d'adaptation plus lent à cause de son caractère assez spécial.

Quoi qu'il en soit, Eve, qui prit de la hauteur, repéra vite la trace de la Carabaffe, et elle s'empressa de voler à ses trousses, suivie de près par Selyna. Cette dernière remarqua d'ailleurs qu'elle allait dans le sens opposé du Mont Selenite, elle repassa même par la clairière où elle avait perdu Kali. L'individu mal intentionné avait fui, emportant toutes ses affaires avec lui.

Après quelques minutes de course acharnées, la Papillusion s'arrêta. Kali devait être dans le coin, et Selyna se mit à la chercher de nouveau. Soudain, une voix familière l'interpella :

« Selyna ! Hé ! J'ai quelque chose qui t'appartient par ici ! »

C'était Nozomi, un visage amical qui redonna le sourire à la Ranger. Kali était confortablement installée dans ses bras. Quand elle aperçut sa dresseuse, elle se jeta dans ses bras. Selyna lui fit un gros câlin avant de la reposer par terre, près de Yumi. Les deux pokémon commencèrent à jouer ensemble dans l'herbe mouillée. Selyna se retourna aussitôt vers son amie.

Je ne m'attendais pas du tout à te voir ici Nozomi ! Merci d'avoir retrouvé Kali, elle est assez désespérante parfois...
Hé, mais attends une minute, si tu es là ça veut forcément dire que c'était toi tout à l'heure avec l'autre dresseur... Et donc le typhlosion... C'est pas possible ! Comment va Méphisto ?!!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nozomi L. Stark
DRESSEUR 04 Moyen
DRESSEUR 04 Moyen
⊱ MESSAGES : 1075
⊱ POKÉ$ : 241661
⊱ ARRIVÉE LE : 31/07/2013
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 1 Mar - 14:44
Nozomi était très contente de croiser son amie. Elle se doutait de sa présence dans le coin, d'ailleurs. L'APP l'avait surement envoyé pour le tournoi de Jadielle. Une bonne occasion de se retrouver entre amies. La dresseuse adorait vraiment la ranger. Bien sur, certains de leurs avis divergeaient quant à la vie avec les pokémons, mais elles se ressemblaient sur tellement de points. Finalement, Nozomi aurait surement fini comme Selyna si elle avait également perdu un de ses pokémons adorés. Elle préférait ne pas y penser, elle se souvenait que trop bien du jour où la ranger lui avait annoncé la mort de son petit Helios.

Selyna semblait soulagée de constater que sa carabaffe était de retour, et qu'elle n'avait rien. Nozomi connaissait bien le caractère du pokémon, et cela la faisait sourire. Elle lui faisait un peu penser à Ren, qui avait également un petit esprit foufou à ses heures perdues.

« Je ne m'attendais pas à te voir ici Nozomi ! Merci d'avoir retrouvé Kali, elle est assez désespérante parfois...
- Je t'en pris, elle m'est litéralement tombée dessus, j'avoue que ça m'a surprise de la croiser. Je ne savais pas que tu étais à Argenta. »

Nozomi pensa un instant que c'était à cause du combat qu'elle avait organisé dans le coin. Ce qu'on pouvait dire, c'était que ça avait été plutôt mouvementé, peut être que cela avait alerté l'APP. Au fond, peu importait. De toute façon, elle avait quitté les lieux depuis près d'une heure. Son amie eut l'air soudainement inquiète.

« Hé, mais attends une minute, si tu es là ça veut forcément dire que c'était toi tout à l'heure avec l'autre dresseur... Et donc le typhlosion... C'est pas possible ! Comment va Méphisto ?!! »

Nozomi se sentait légèrement gênée et honteuse que son amie l'ai aperçue en train de batifoler à même l'herbe d'une prairie. Elle n'ignorait rien des tendances volages de la dresseuse, mais c'était tout de même quelque chose dont on préfère ne jamais être témoin directement. Nozomi préféra ignorer se détail et se concentrer sur le plus important. Son Mephisto. Kali s'était arrêtée de jouer lorsqu'elle avait entendu le nom du typhlosion. Théoriquement ennemis de par leur genre, Mephisto et Kali s'entendaient pourtant à merveille et adoraient s'amuser ensemble. La carabaffe sauta sur le sac de la dresseuse d'un seul bon et fouilla jusqu'à ce qu'elle trouve ce qu'elle cherchait. Elle tenait la pokéball de Mephisto d'un air triste et inquiet. Elle se faufila sur l'épaule de Nozomi et lui tendit la pokéball.

« Tu étais là... Méphisto est mal en point, il n'a jamais bien supporté la pluie. Je veux dire, encore moins que n'importe quel pokémon de type feu. Et cet enfoiré de James... Je lui ai pété le nez mais ça ne change rien au fait que Mephisto soit plutôt mal en point. »

Elle serra tendrement la pokéball de son pokémon avec une certaine tristesse. Elle savait bien que ça irait pour lui, après tout c'était un dur à cuir. Mais elle ne supportait pas que ses amis soient malades.

« Heureusement que Karya était bien au chaud dans sa pokéball, sinon je crois qu'elle n'aurait pas hésité à brûler les fesses de cet avorton. Ces derniers temps elle fait vraiment n'importe quoi. J'ignore ce qui lui arrive, dès que je la sors de sa pokéball, elle ne m'écoute plus... Je me dirigeais justement vers le centre pokémon d'Argenta quand j'ai croisé Kali... Tu veux bien m'accompagner ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Selyna Darkwood
RANGER 03 Amateur Confirmé
RANGER 03 Amateur Confirmé
⊱ MESSAGES : 678
⊱ POKÉ$ : 64136
⊱ ARRIVÉE LE : 03/11/2013
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 1 Mar - 15:04
Kali était si inquiète pour son ami Mephisto qu'elle s'arrêta de jouer avec Yumi. Elle sauta ensuite sur le sac de Nozomi, fouilla dedans et prit la pokéball du pokémon feu d'un air triste.

Kali...

Bredouilla Selyna dans un ton mi-colérique mi-triste. En effet, elle n'aimait pas que son pokémon fouille dans le sac des gens, mais d'un autre côté elle comprenait pourquoi : la Carabaffe était amie avec le Typhlosion depuis si longtemps qu'elle était réellement inquiète pour lui. Elle donna ensuite la pokéball à Nozomi, qui la regardait d'un air presque absent. Elle reprit la parole :

Tu étais là... Méphisto est mal en point, il n'a jamais bien supporté la pluie. Je veux dire, encore moins que n'importe quel pokémon de type feu. Et cet enfoiré de James... Je lui ai pété le nez mais ça ne change rien au fait que Mephisto soit plutôt mal en point. 

La ranger répondit aussitôt :

Oui, j'étais là. En fait, c'est Kali qui m'a emmenée jusqu’à vous, tu sais quand elle a une idée derrière la tête celle là... mais hum, ne t'en fais pas, je n'ai rien vu, j'étais trop loin, je ne savais même pas que c'était toi, je me suis retournée immédiatement ! Par contre, pour Mephisto je n'en ai pas raté une miette. Tu sais, je suis devenue membre de l'APP pour arrêter ce genre d'individu. Ils ne respectent pas les pokémon des autres dresseurs, ceux qui connaissent les limites de leurs pokémon pour s'avoir quand et comment il faut combattre. Le pire, c'est qu'il m'a filé entre les doigts ce salaud... Désolée de parler de lui comme ça devant toi, je t'aurais bien demandé plus de précisions sur son identité, mais je me doute que tu vas refuser.

Eve se posa alors sur l'épaule de sa dresseuse. Selyna ne regrettait pas de l'avoir prise comme partenaire. Elle lui caressa doucement la tête, ce qui avait l'air de plaire au pokémon insecte qui souriait. Kali, visiblement jalouse, sauta dans les bras de sa dresseuse qui faillit trébucher. Elle fit mine de vouloir également des caresses. Pendant ce temps, Nozomi continuait son discours :

« Heureusement que Karya était bien au chaud dans sa pokéball, sinon je crois qu'elle n'aurait pas hésité à brûler les fesses de cet avorton. Ces derniers temps elle fait vraiment n'importe quoi. J'ignore ce qui lui arrive, dès que je la sors de sa pokéball, elle ne m'écoute plus... Je me dirigeais justement vers le centre pokémon d'Argenta quand j'ai croisé Kali... Tu veux bien m'accompagner ? »

Ren va bien au moins, je suis soulagée... Mais pour Karya, c'est autre chose... Tu as déjà entendu parler de la Team Rocket ? En ce moment ils sont aux tours radio de Kanto et Johto, et ils contrôlent les pokémon à distance. Moi je... j'ai perdu deux de mes pokémon à cause d'eux, ils me les ont enlevé ! Esper a disparu, et Plasmius, mon spectrum, aussi... Je ne sais plus quoi faire, j'ai tellement peur qu'il leur arrive la même chose qu'à Hélios...
Sinon, bien sûr que je veux t'accompagner ! Je comptais passer la nuit au Centre Pokémon pour élaborer un plan d'attaque pour récupérer mes amis dès demain et empêcher une bonne fois pour toute la Team Rocket de nuire. Je dois retrouver quelqu'un là bas qui m'a fait un déguisement de sbire sur mesure. Et je voulais te voir d'ailleurs pour que tu me donnes des conseils sur la façon de se battre sans faire trop de mal aux pokémon... Ca fait des années que je ne me suis pas essayé au combat pokémon, et cela ne me réjouit pas du tout, mais je dois TOUT faire pour récupérer mes amis... pour récupérer Esper ! Même si je dois mettre mon statut de membre de l'APP en Stand-bye le temps d'une journée...


Les sentiments de Selyna l'avait emporté sur sa parole, si bien qu'elle fondit en larmes, ce qu'elle ne faisait jamais d'ordinaire. La dernière fois qu'elle avait autant pleuré, ce fut quand elle comprit que plus jamais elle ne reverrait son Feurisson vivant...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» [Flashback] Qui a raté ses adieux ne peut attendre grand-chose de ses retrouvailles. | Cletus & Allyria
» Des retrouvailles tragiques...
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Libertas Pilieus  :: Argenta :: route 3-
Sauter vers: